En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
LogoEntete
Entete

Accueil > Sciences humaines > Science politique > Un Québec exilé dans la fédération
Mon Compte
Me Connecter



F.A.Q.

Contact

Un Québec exilé dans la fédération

Guy Laforest

Québec Amérique
Format: ePub sans DRM

Lire un extrait    

Prix :
16,99

Ajouter au panier
Le Québec vit en quelque sorte une situation d’exil intérieur dans le Canada. Jamais, depuis plus de cinquante ans, le Québec n’a été si peu présent dans les cercles du pouvoir à Ottawa, tant au sein du cabinet du premier ministre Stephen Harper que dans la haute fonction publique et dans les instances principales. Collectivement, jamais la voix du Québec n’a compté pour si peu, constate le professeur Guy Laforest. Le Québec souffre de ne pas être reconnu adéquatement dans le Canada. Et cette situation inconfortable a des effets négatifs sur la capacité des Québécois de se comporter comme une nation hospitalière. Il faudra se battre simultanément sur deux fronts, propose Guy Laforest : approfondir notre débat interne par l’adoption d’un régime de laïcité équilibrée sur fond d’«interculturalisme d’espoir», tout en cherchant à mettre fin à cet exil intérieur par des aménagements à la Charte canadienne des droits et libertés. Après avoir dressé une fresque interprétative des questionnements identitaires au Québec et au Canada, l’auteur s’attarde sur la théorie politique du fédéralisme canadien et sa pratique. Dans la dernière partie de l’ouvrage, Guy Laforest explore la thématique de la liberté politique du Québec dans le cadre canadien depuis 1982. Le Québec est-il collectivement pris dans une sorte de camisole de force ou jouit-il de suffisamment d’autonomie pour transformer les principes de son association constitutionnelle avec ses partenaires

Ceux qui ont été intéressés par Un Québec exilé dans la fédération ont aussi consulté :